Nicolas Fassion

Entrez dans l’univers culinaire de notre chef Pâtissier, Nicolas Fassion …

Cela fait maintenant plus de 3 ans que Nicolas Fassion, notre chef pâtissier a rejoint les cuisines de l’Annapurna. Doté d’un esprit créatif et d’un sens de la précision, Nicolas confectionne des pâtisseries qui enchantent les pupilles et les papilles de nos clients. Il associe des saveurs et des textures avec précision et exactitude pour obtenir un résultat idéal et original. Il se renouvelle sans cesse en alliant créativité et technicité pour proposer des desserts époustouflants, qui lui ressemblent.

Pour comprendre son métier, nous lui avons posé quelques questions :

Pouvez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Nicolas Fassion, j’ai 27 ans et je suis d’origine lyonnaise. J’ai commencé ma formation avec un CAP à l’âge de 14 ans suivi d’une mention complémentaire en pâtisserie et d’un BTM (Brevet Technique des Métiers). J’ai à mon actif 5 années de perfectionnement en pâtisserie.

Nicolas Fassion

Quel a été votre parcours avant d’arriver à l’Annapurna ?

Avant d’arriver à l’hôtel Annapurna, j’ai commencé dans une pâtisserie à Lyon qui m’a formé. Ainsi, je me suis perfectionné dans la pâtisserie de boutique pendant quelques années. Ensuite j’ai commencé à faire des saisons à l’âge de 21 ans. J’étais chef pâtissier dans un restaurant réputé sur le port de Saint-Tropez. Cela m’a permis de me perfectionner dans la réalisation de desserts à l’assiette. J’ai également continué mes saisons en restauration et j’ai intégré la pâtisserie Ladurée Paris où je suis devenu sous chef pâtissier. J’ai pu alors apprendre une autre gamme de pâtisserie et viennoiserie plus luxueuse. Pour pouvoir ainsi exercer dans les deux milieux de la pâtisserie, j’ai eu l’opportunité de travailler dans l’hôtel Annapurna où je suis ravi d’être le chef pâtissier à présent.

Pourquoi chef pâtissier ?

J’ai décidé de devenir pâtissier à l’âge de 6 ans, après la visite de la boulangerie de mon village, ce fût une révélation personnelle. Années après années, ma passion pour la pâtisserie n’a cessé d’évoluer.

A 12 ans j’ouvrais mon premier cahier de recettes. Le premier d’une longue série….

Quel est le principal défi de votre métier ?

La pâtisserie est un art auquel je suis toujours voué. Le défi pour moi est d’exceller dans tous les domaines : la chocolaterie, la glacerie, la confiserie…

J’aime me perfectionner dans toutes les techniques de pâtisserie. 


Comment définiriez-vous votre pâtisserie ?

Je définirais ma pâtisserie comme simple et raffinée. Nous mettons en valeur la puissance et la fraicheur d’un produit. Selon moi, il est inutile d’aller chercher des produits que personne ne connait. J’aime rester simple et gourmand.

Quelles sont les qualités essentielles dans l’exercice de votre métier ?

La passion du métier bien sûr, la rigueur, la précision et la perfection.

Quel est votre secret pour réussir un dessert ?

Pour qu’un dessert soit réussit, il faut qu’il soit équilibré. Il faut jouer avec les textures, l’acidité, la rondeur, la gourmandise. J’ajoute parfois une petite touche de fleur de sel pour exhausser mes desserts et les rendre uniques.

Quelle est la création dont vous êtes le plus fier ?

Je suis très fier de ma création pour la Saint-Valentin. J’ai nommé ce dessert « coup de coeur ».

C’était une sphère en chocolat blanc ajourée de petits cœurs. A l’intérieur on y trouvait des fraises, de l’ananas, des framberry, un petit biscuit pain de Gênes imbibé de jus de fraises, un Espuma de framboises et un crémeux au thé fruits rouge. Un délice !

Coup de coeur

Des recommandations pour les futurs pâtissiers ?

C’est un métier qui n’est pas facile, il faut être extrêmement motivé. Au bout de 5 ans, il y a tout de même 50% des pâtissiers qui arrêtent le métier. Ils se rendent compte que c’est trop dur.

Si la motivation est là, il faut aller de l’avant et ne pas hésiter à faire des formations supérieures pour évoluer rapidement.

Alors, préparez vos papilles et vos pupilles pour l’hiver prochain, nos pâtisseries n’attendent que vous.

Suivant
Réserver